Clap de fin pour André Houpert et la CCHC

CCHC 20161216Conseil communautaire du 16 décembre 2016

Cette fois c’est terminé. Le conseil communautaire du Haut Chemin s’est réuni pour la toute dernière fois sous la présidence d’André Houpert, pour la circonstance en sa mairie de Burtoncourt. Le président a chaleureusement remercié tous les délégués pour leur engagement à ses côtés et a exprimé tous ses vœux pour que la nouvelle intercommunalité défende d’abord, comme l’a toujours fait la CCHC, les intérêts des citoyens.

C’est en effet par ses mots que le Président Houpert a conclu cette toute dernière assemblée. Travailler dans l’intérêt des citoyens, son seul crédo. Le président a demandé aux futurs délégués communautaires de poursuivre dans cette voie, de veiller en particulier à ce que la nouvelle intercommunalité née de la fusion de la CCHC et de la communauté de communes du Pays de Pange puisse maîtriser ses dépenses et n’entraîne pas un surcroît de charges pour les résidents. André Houpert  a concédé avoir mauvais caractère, mais « c’est nécessaire quand on veut faire bouger les choses » a-t-il déclaré. Et de souligner qu’il a toujours aimé les débats contradictoires.

Au nom du Bureau communautaire et de l’ensemble des délégués, Didier Schrecklinger, premier Vice-Président, a remercié André Houpert pour tout le travail qu’il a réalisé, « un travail formidable », soulignant en particulier deux projets novateurs portés par le président : la création des chemins de randonnée et la mise en place de la pesée embarquée. Et de rappeler aussi que certes le président avait du caractère, mais qu’il avait toujours tenu des assemblées où la démocratie était respectée.

Auparavant, le conseil avait débattu comme à l’ordinaire de tous les points à l’ordre du jour. Les délégués ont décidé de lancer une étude, confiée à la société SRVD, de faisabilité et de réalisation des réseaux d’assainissement  à Hessange et Mussy. Le conseil a confié à la société Sogéa des travaux pour l’extension des réseaux fibre optique et électricité sur le site de la zone d’activités d’Avancy. Par ailleurs, le conseil a pris une délibération pour accorder à un agriculteur riverain une autorisation de passage sur un terrain de propriété communautaire sur la zone d’Avancy.

Les élus ont délibéré en faveur de la modification du tableau des effectifs pour supprimer les postes ouverts non pourvus. Ceux-ci  concernaient en particulier le relais assistantes maternelles. Le conseil a décidé de l’ouverture d’un compte épargne temps au profit du personnel de la communauté de communes afin de conserver  les congés acquis.

Les délégués communautaires ont enfin décidé de ne pas augmenter les tarifs ordures ménagères et assainissement. La part fixe de la facture ordures ménagères (frais de personnel, frais d’exploitation…) reste établie à 54€ par foyer et par an ; le tarif au poids sera toujours de 0.36€ par kg et le tarif de la levée de 1€. Conformément à la législation concernant les ordures ménagères, la communauté de communes conserve la levée au rythme d’une fois tous les 15 jours au regard d’une présentation actée des bacs des habitants toutes les 4 semaines. Dans le cadre de la fusion avec le Pays de Pange, la CCHC reste en redevance incitative et décide de conserver ce dispositif de levée - pesée et redevance incitative pendant 5 ans.

Concernant l’assainissement, le montant de la redevance reste de 0.52 € par m3 dans les communes de Failly et Hayes ; de 0.89 €/m3 à Burtoncourt, Charleville-sous-Bois, Glatigny, Sainte-Barbe,  Sanry-lès-Vigy, Servigny-lès-Sainte-Barbe et Vry ; de 1.54 €/m3 à Les Etangs et Vry. Saint-Hubert ne dispose pas de réseau d’assainissement collectif.

Au chapitre des points divers, le président a encore donné quelques informations aux délégués. Un arrêté préfectoral du 15 décembre 2016 détermine précisément la composition du conseil communautaire de la communauté de communes Haut Chemin – Pays de Pange. Il comprendra 45 délégués, 30 pour l’ex Pays de Pange et 15 pour la CCHC. André Houpert a précisé que c’est lui qui présidera le premier conseil de la nouvelle intercommunalité, le 12 janvier à Colligny-Maizery. Une réunion au cours de laquelle sera élu le président, selon toute probabilité Roland Chloup, président sortant de la CC du Pays de Pange.  Joël Simon devrait être élu à la première vice-présidence. Les trois vices présidents actuels de la CCHC devraient être reconduits dans leur fonction. 

Imprimer