Les enfants du périscolaire sensibilisés au handicap

cœur ouvrageL’association « Le cœur à l’ouvrage » réunit un groupe de bénévoles qui aident à financer des projets liés au handicap. Sa priorité est le programme d'opération et de rééducation d’Antoine, jeune polyhandicapé. Ces soins très coûteux se pratiquent en Espagne car non reconnus en France et ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Le jeune homme a déjà subi plusieurs interventions qui ont considérablement amélioré sa qualité de vie au quotidien.

En parallèle, l'association aide au financement de tous besoins spécifiques liés au handicap, en particulier pour l’accès aux loisirs. Ainsi l’acquisition d’un triporteur afin que toute personne à mobilité réduite puisse se balader en famille ou entre amis. Le véhicule est disponible sur réservation à la communauté de communes Haut Chemin Pays de Pange qui s’était mobilisée pour l’organisation d’une promenade gourmande destinée à recueillir des fonds. A venir l’acquisition d’un vélo à assistance électrique. L’association a aussi  financé la réalisation  de lugiglaces, des appareils destinés à recevoir un fauteuil roulant et ainsi rendre accessibles aux handicapés tous les lieux publics de  patinage. En cours également le projet de financement d’une tablette oculaire pour une jeune aveugle. L’association réalise par ailleurs des initiations aux massages bien-être dans différents centres de handicapés.

Les ressources principales de l’association proviennent de la vente de bijoux et d'objets artisanaux réalisés par ses membres avec différents matériaux et objets de récupération. « Le cœur à l’ouvrage » propose ainsi des bracelets confectionnés à partir de capsules de café ou capsules de canette, des colliers cuillère, des sacs à main et pochettes capsules….

L’association propose, dans les écoles ou centres aérés, des cours de dessin et de peinture pour la décoration de cuillères. Ainsi au périscolaire de Sainte-Barbe lors du centre aéré d’octobre où l’atelier artisanal a permis aux enfants de découvrir le handicap. L’association « le Coeur à l’Ouvrage » a ensuite été invitée à participer au Marché de Noël organisé par le périscolaire. Lors du centre aéré de février, Bénédicte Bideaux, directrice du périscolaire, a remis à Sylvie Wust et Isabelle Leuner, respectivement trésorière et secrétaire de l’association, un chèque de 110 €, correspondant à la moitié de la recette du marché de Noël. Un petit geste, certes, eu égard aux sommes nécessaires au financement des équipements, mais ô combien exemplaire. L’association  a encore besoin de se faire connaître, elle recherche des comités d'entreprise ou des relais pour vendre ses créations artisanales. Elle sollicite bien sûr dons et subventions.

Voir le site internet

Imprimer